L’haplogroupisme, le renouveau du racisme ?

On le constate depuis plusieurs années maintenant, le racisme est en chute libre. Or on oublie trop souvent qu’il a sauvé la mise à nos aïeux au cours de l’histoire, et de l’évolution. C’est cette notion injustement sous-estimée aujourd’hui qui a permis, notamment, aux spartes de sauver leur cité-état. Rappelons-le, les spartes étaient de grands gaillards baraqués qui vivaient en groupe de trois cents,  se baladaient nus ou presque, et  aimaient glousser frénétiquement devant les spectacles de pugilat en tenue d’Adam et Ève, moins la feuille de vigne. Et par-dessus tout, Sparte était située dans l’actuelle Grèce. Eh bien sans le racisme sans faille dont faisaient preuve ces éphèbes imberbes (essaye-t-on de nous faire croire à Hollywood), la Grèce serait devenue perse. La crise que subit le pays aurait des allures de révolution du Jasmin, et le coup d’état de la banque centrale européenne des airs de libération démocratique.

Alors évidemment vous me demandez ce qu’est l’haplogroupisme. Non ? Eh bien tant pis, vous allez apprendre quelque chose.

« Un haplogroupe est un grand groupe d’haplotypes, qui sont des séries d’allèles situés à des sites spécifiques dans un chromosome»  (Wikipédia)

Contrairement au racisme, beaucoup plus grossier, l’haplogroupisme permet de cibler une population en fonction des ses antécédents familiaux paternels ET maternels. En effet, l’ADN contenu dans le chromosome sexuel Y, typiquement masculin, possède en son sein une partie qui permet de remonter dans l’arbre généalogique en ne suivant que les ascendants masculins directs. Pour cibler l’ascendance maternelle de l’individu, les scientifiques isolent l’ADN mitochondrial 1, dont nous héritons de la maman pendant la grossesse.

Je sais que tous ces mots à plus d’une syllabe vous font mal à la tête, alors faisons à votre niveau, regardons une carte. Notons qu’il s’agit d’une carte représentant les haplogroupes Y, donc ceux du papa.

La répartition des haplogroups dominant en EuropeEn plus elle est bien faite, il y a plein de couleurs. Merci. Au-delà de ça, que remarquons-nous ?

Au premier coup d’œil on constate qu’il est tout à fait légitime de se moquer des Italiens et que les Grecs sont en fait des terroristes. Alors évidemment, il est très difficile de déterminer l’haplogroupe d’un individu en particulier. J’ai d’ailleurs proposé à Claude Guéant, un lecteur assidu, de créer un fichier national de l’haplogroupe. Tout un chacun devra être muni d’ici 2016 de sa carte d’haplogroupe qui pourra, outre faciliter vos achats sur internet, vous tracer où que vous soyez à l’aide d’une puce RFID. Elle est pas belle la vie?

Alertez vos proches !

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • Pinterest
  • Email

Notes:

  1. La mitochondrie, du grec mitos, mythomane et chondros, gros, est un organite qui, grosso modo, permet à une cellule eucaryote de transformer de l’oxygène en énergie.
Ce contenu a été publié dans Les pensées de Morinv par Morinv. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Morinv

Le mystérieux incendie des archives municipales de Longueil-sainte-Marie (Oise) en 1942 nous cache les origines de Morinv. Cela ne l'empêche cependant pas d'étudier la littérature, les sciences sociales, la philosophie, dans un cursus pluridisciplinaire à la Sorbonne dans les années 50. S'en suit une période pendant laquelle il voyage beaucoup, et il s'avère très difficile de suivre sa piste. Il laissera quelques traces dans l'histoire locale de plusieurs pays d'Amérique du Sud et d'Asie. On entend ça et là qu'il est membre tantôt des francs-maçons, des illuminatis, de l'ordre du temple solaire, parfois même qu'il serait le père biologique et spirituel de Raël. Mais aucune information ne filtre réellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*