Le bureau, l’usine, les champs,

sont lieux uniquement réservés au petit peuple.
les VIP appelés à gouverner le petit peuple ne sont pas assez bêtes pour fréquenter ce genre d’endroits où se courbent les échines.
La preuve :

Les ottomans, les premiers, ont affiché leur intention de glander en traitant leurs affaires d’État au diwan ce qui se traduit par « sur le divan ».
Un divan étant un lieu plus confortable pour se vautrer que pour y travailler, vous en êtes bien conscients.

Nos lords anglais et parlementaires européens, eux, ont choisi la Chambre.
Et que fait-on dans une chambre ?
On roupille. Oui. Mais encore ?
Eh oui, on baise quelqu’un ou quelques uns.
Mais qui s’aviserait d’appeler ça du travail ?

N’allez pas croire que nos ministres sont plus courageux qui, eux, choisissent de s’installer dans des cabinets.
Or que sont les cabinets sinon des lieux d’aisance clos ?
Et donc des lieux où on prend ses aises.

Voilà CQFP – Les élus sont des glandouilleurs avoués.

Alertez vos proches !

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • Pinterest
  • Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*