A propos Morinv

Le mystérieux incendie des archives municipales de Longueil-sainte-Marie (Oise) en 1942 nous cache les origines de Morinv. Cela ne l'empêche cependant pas d'étudier la littérature, les sciences sociales, la philosophie, dans un cursus pluridisciplinaire à la Sorbonne dans les années 50. S'en suit une période pendant laquelle il voyage beaucoup, et il s'avère très difficile de suivre sa piste. Il laissera quelques traces dans l'histoire locale de plusieurs pays d'Amérique du Sud et d'Asie. On entend ça et là qu'il est membre tantôt des francs-maçons, des illuminatis, de l'ordre du temple solaire, parfois même qu'il serait le père biologique et spirituel de Raël. Mais aucune information ne filtre réellement.

Twitter censure.

Tout le monde en a entendu parlé, c’est tombé aujourd’hui, plusieurs comptes twitter parodiant le candidat Sarkozy ont été supprimés par le réseau social gazouilleur.

Car ne gazouille pas qui veut. En tous cas, pas les parodistes. Enfin, ceux qui ne sont pas contrôlés par le CSA.

« Il était difficile pour l’internaute de trouver tout simplement quel était le vrai compte de Nicolas Sarkozy », a annoncé sans l’once d’une hésitation Nicolas Princen, chargé de la campagne du président-candidat.

Nicolas Princen, à l’anniversaire de son neveu.

En effet, il m’arrive moi-même, lorsque je recherche mon nom dans Google, de me demander si le second lien, « va mourir Morinv » ne serait pas de moi.  Ou même de me consulter pour déterminer si le Nicolas Sarkozy des guignols de l’info ne serait pas le vrai président de la république, affublé de ces fantastiques merveilles de technologie faciale dont raffolent les octogénaires cannoises.

Heureusement, le sage conseil du CSA (Pour rappel : […] le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a pour mission de garantir la liberté de communication audiovisuelle en France.) veille à interdire cette émission culte lors de l’élection présidentielle. Je vous laisse le temps de comprendre le paradoxe.

… Ça y est ?

Ce qui devrait aussi arriver sous peu au Petit Journal de Yann Barthès : on se souvient il y a quelques jours de l’invective subie par la rédaction de l’émission, relayée à grand fracas un peu partout. On vous habitue à penser ça, pour que vous n’accordiez pas trop d’importance aux erreurs de communication parfois flagrantes des people, qu’ils soient politiques ou stars.

Mais revenons-en aux gazouillis.

Je sais pertinemment que rares sont ceux parmi vous qui peuvent avoir un lien de parenté même fragile avec Li Yu Fang (1), il semble néanmoins discutable qu’on croie que vous puissiez vous tromper. Ca reste entre nous, mais on dirait que je ne suis pas le seul à penser ce que je pense de vous.

Lorsqu’il y a peu de temps je me suis inscrit sur l’ornitho-réseau social, je ne savais moi-même à quel saint me vouer. Pléthore de noms rappelant notre président ( en vrac @mafranceforte »,  »@fortefrance »,  »@DehorsSarkozy » et « @_SarkozyCaSuffit« , ce dernier renommé « @SarkozyCestFini » avant de se voir lui aussi chassé du paysage twitterien, finalement devenu « @Robert_Sarkozy« ) m’ont fait hésiter. Je ne savais lequel suivre. Il est tellement facile de se tromper. Tout ça m’a rappelé le jour où par mégarde, j’ai failli sodomiser la voisine au lieu de ma femme. Ah ! Si twitter avait été là, leur direction aurait censuré ma voisine pour port de nichons abusifs rappelant ceux de ma femme! Ça m’aurait évité le tribunal de grande instance.

1 : C’est l’inventeur de la poudre. Bande d’incultes.